l'innovation technologique

A l’origine, les ultrasons ont été développés durant la première guerre mondiale pour la détection des sous-marins. Aujourd’hui ils trouvent des applications dans pratiquement tous les domaines de la médecine. Pour les soins esthétiques ce sont les ultrasons basse fréquence (USBF) qui sont employés.

En savoir plus sur les ultrasons

La méthode B-Shape se distingue foncièrement des autres méthodes disponibles sur le marché et réalise des résultats à peine croyables par l‘action localisée des ultrasons à basse fréquences sur les tissus graisseux grâce au phénomène de cavitation, par la simple application de gel sur la peau et l’usage du transducteur d’ultrasons, procédé non invasif et sans désagrément.

Transducteur à ultra-sons

Les ondes ultrasonores qui se propagent dans le milieu aqueux des tissus biologiques engendrent le phénomène de cavitation. Cette cavitation pulvérise les adipocytes et liquéfie la graisse contenue dans ces adipocytes, déstructurant les amas graisseux même les plus anciens, qu’ils soient mous et diffus ou localisés et ancrés tels que la cellulite et les cas de graisses « dures » présentes spécialement chez les hommes.


Cette graisse est alors évacuée par le réseau lymphatique et les voies naturelles, ce qui est l’action la plus recherchée en esthétique pour un remodelage par amincissement ciblé, comme pour toute diminution plus importante de poids (surcharge pondérale, obésité).


En savoir plus sur les adipocytes et la cellulite

La vibration des tissus qui résulte des ultrasons entraîne également l’activation bénéfique de la micro circulation locale par ébranlement de la membrane cellulaire, ce qui augmente sa perméabilité, favorise ainsi les échanges au travers de cette membrane et accroît les flux lymphatique et sanguin, état spécialement propice à l’action d’un drainage lymphatique manuel.