En savoir plus sur les graisses stockées

C’est en 1892 que les bases de la méthode du drainage lymphatique étaient jetées en Autriche pour la première fois par le Professeur WINIWATER, chirurgien brillant. En France, le Professeur FÈGE de l’Hôpital NECKER de Paris, publie en 1898 un ouvrage qui pose les fondements de ce que doit être le massage circulatoire. Sa technique prend en compte l’ensemble des systèmes constituant l’unité circulatoire, soit les veines, les vaisseaux capillaires, le système lymphatique et tissulaire, et constate leur interdépendance fonctionnelle.


Les vaisseaux lymphatiques

En 1936 le Dr Emile VODDER (1896-1986) présente en France sa propre méthode de drainage lymphatique manuel liant les connaissances anatomiques à la physiologie lymphatique, méthode qui suscitera ensuite une reconnaissance généralisée.  


Outre ses nombreuses indications médicales, le drainage lymphatique manuel est fort apprécié en esthétique du fait de son rôle trophique au niveau tissulaire. Il procure un rajeunissement tissulaire, améliorant la qualité de la peau en réduisant les oedèmes cutanés et sous cutanés. 


retour